REUNION AVEC LA RECTRICE (20/08/2021): 

Objet : préparation de la rentrée scolaire 2021/2022

Organisations de parents présentes : FAPEG, APEL, FCPE. 

Présentation de la problématique de la rentrée dans un climat de covid 19 sans précédent. La rentrée pourrait être prévue selon les dates du calendrier initial avec quatre scenarios de protocole même si les choses ne sont pas arrêtées définitivement.  Une position qui n’est pas partagée par les personnels de direction (chefs d’établissement) ainsi que par le président de Région qui a rendu public un communiqué. 

Pour le moment, les échanges vont se poursuivre entre la rectrice de Guadeloupe et son homologue de la Martinique ainsi qu’avec les préfets de Guadeloupe et de Martinique. Echanges qui se poursuivent également avec le Conseil départemental, la Région et l’association des maires de Guadeloupe. 

Ces nombreuses consultations visent évidemment à trouver le compromis qui répondrait aux inquiétudes de chacun. Un retour sera fait d’ici mardi sur la décision finale.

Lors de cette rencontre, nous avons réaffirmé notre position : les enfants doivent retourner à l’école avec l’assurance du respect des conditions sanitaires, d’hygiène et de sécurité.

Il convient donc de trouver un consensus sur la date de rentrée mais également sur les modalités de cette reprise (demi- jauge, journée continue ou autres).

Un scenario semble vouloir se dessiner : écoles-en ½ jauge pour tout le monde primaire compris. Le distanciel commencerait à partir de la classe de cinquième. L’académie chercherait éventuellement à faire classe de façon que la cantine ne fonctionne pas (exemple heure de cours de 7h à 12h). Là encore, rien n’est arrêté. Bien sûr, notre fédération à réaffirmer ces positions concernant les différentes problématiques et nous avons pu lister nos inquiétudes fidèlement au communiqué du 19 juin 2021.  À la question dans le cas d’un élève positif au virus du COVID 19, les élèves non vaccinés seront-ils « évincés » pour reprendre les propos du Ministre de l’éducation, la Rectrice nous a affirmés son gène vis-à-vis de ce terme et a indiqué que c’est l’ensemble de la classe qui sera fermée quelque soit le niveau.  Il n’y aura donc  pas de « mise à l’écart » des élèves non vaccinés uniquement.

Un rappel a été fait concernant un certain nombre de courriers rédigés à ce jour pour lesquels nous n’avons eu aucune réponse (préparation du bac, dysfonctionnement du collège Joseph Pitat, mise en loge des pensionnaires du lycée Gerville- Réache). Réponse de la rectrice : elle procédera à une investigation et reviendra vers le président de la FAPEG.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.